Agenda

Parutions articles

novembre 2014
L Ma Me J V S D
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

MONTMEILLAN LA SOLAIRE : VENTABREN 2030 ? Et s’il fallait penser Energie avant de penser Urbanisme ?

 

MONTMELIAN LA SOLAIRE

 

 

-       COMPTE-RENDU DE LA VISITE DU 27/10/2014

 

              

-       MONTMELIAN LA SOLAIRE : VENTABREN 2030 ?

 

   Et s’il fallait penser Energie avant de penser Urbanisme ?

 

                                                    

MEMO du 10 novembre 2014

 

 

1-        MONTMELIAN LA SOLAIRE : découverte

 

Ayant lu dans la presse que Montmélian venait de recevoir le Prix  » Solar Heating and Cooling 2014  » décerné par l’Agence Internationale pour l’Energie et d’autre part avait également reçu le Grand Prix Européen d’Urbanisme en 2014 pour l’Ecoquartier du Triangle Sud, j’ai voulu en savoir plus.

 

J’ai donc pris rendez-vous avec Mr Joël VUILLARD, Adjoint chargé des travaux, de l’environnement et du Développement Durable et avec Mr Jacques DUC chargé de Communication.

Pendant presque trois heures j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt la fabuleuse odyssée de Montmélian qui mérite bien son titre Montmélian la Solaire.

En effet Montmélian dont la taille ( 4165 habitants ) est comparable à celle de Ventabren ( 4674  habitants recensement 2009 ) a réalisé la Transition Energétique et prouve ainsi qu’il est possible de passer du concept à la réalité.

C’est d’ailleurs ce qu’a déclaré Mme Béatrice SANTAIS Députée-Maire de Montmélian à l’Assemblée Nationale au cours du débat sur la Loi sur la Transition Energétique devant la Ministre du Développement Durable Mme Ségolène Royal.

Montmélian travaille depuis trente ans sur la Transition Energétique et ceci quelques soient les municipalités qui se sont succédées.

C’est le meilleur exemple de Transition Energétique réussie que je connaisse en France.

Et son exemple mérite d’être suivi !

Un exemple pour VENTABREN 2030.

 

 

  

2-        QUELQUES INDICATIONS SUR MONTMELIAN          

     D’APRES MES NOTES :

 

 

Montmélian est comparable à Ventabren au point de vue du nombre d’habitants.

Mais côté Développement Durable, nous en sommes, à Ventabren, au tout début et Montmélian a, elle, réalisé sa Transition Energétique.

 

Son odyssée énergétique commence en 1983 sous l’impulsion de son Maire Roger RINCHET, visionnaire et novateur. Envers et contre tout et surtout contre tous, il lance toute l’opération d’utilisation des Energies Renouvelables et surtout de l’Energie solaire thermique puis photovoltaïque.

Quelques dates, quelques chiffres :

 

-       1983 : couverture toiture de la piscine avec 220 m2 de panneaux solaires thermiques. L’opération est très rentable avec un gain de 66 % sur la consommation d’énergie. Trente et un ans après, les panneaux fonctionnent toujours.

-       1988 : la facture énergétique était de 30 000 €.

Trente ans plus tard, elle est toujours de 30 000 € !

-       2007 : Montmélian obtient le label Cit’ergie, European Energy Award qui lui permet de valoriser la politique environnementale qu’elle conduit depuis 25 ans et lui permet d’aller encore plus loin avec la réalisation d’objectifs plus précis et plus ambitieux. Le label Cit’ergie a été renouvelé en 2012.

Besançon et Grenoble, titulaires du label Cit’ergie sont deux villes également exemplaires au point de vue transition énergétique.

-       2012 : Montmélian approuve un PLU modèle qui impose de gagner 20 % sur la RT2012 et que 80 % de l’eau chaude sanitaire et du chauffage soit fourni par le solaire thermique.

-       2014 : Montmélian compte 2000 m2 de panneaux solaires installés.

-       5 mai 2014 : Montmélian reçoit à Bruxelles le Grand Prix Européen de l’Urbanisme pour le projet d’Ecoquartier solaire du Triangle Sud. Le jury s’est dit séduit par l’approche adoptée par la ville, caractérisée par le côté expérimental de l’étude sur les questions environnementales et, en particulier, sur celle de l’énergie solaire qui a, d’ailleurs, guidé le projet d’urbanisme.

-       14 octobre 2014 : Montmélian se voit attribuer à Pékin le Prix Solar Heating and Cooling par l’Agence International de l’Energie pour le projet d’Ecoquartier solaire du Triangle Sud qui ouvre une voie nouvelle et ambitieuse dans le domaine du solaire thermique. Ce projet a, en effet, été imaginé en plaçant la question énergétique en amont du projet d’urbanisme.

 

 

3-     MONTMELIAN LA SOLAIRE : Présentation

 

 

 

 

J’ai noté les points suivants :

 

-       Travailler sur la durée.

-       La continuité est essentielle.

-       La politique énergétique n’a jamais été remise en cause.

-       Présentation annuelle du bilan énergétique : gain de 10 à 12 % par an.

-       L’augmentation de la facture énergétique a été de 0,1 % en 2013.

-       Service de l’eau : rendement de 92 % avec un gain de 35 % sur la consommation depuis 2007. Une clause en matière de réparation des fuites a été intégrée au contrat passé avec le délégataire avec un seuil maximum de 8 m3 / j / km de fuites, assujetti à des pénalités en cas de non respect.

-       Amélioration de l’éclairage public ( 2010 – 2012 ) : économie de 30 % sur la consommation de l’éclairage public.

-       Participation au projet d’installation d’une Centrale hydraulique au fil de l’eau, sur l’Isère à Montmélian, de 13 MW qui permettra de couvrir 50 % de la consommation énergétique du territoire des actionnaires de la SPL Rhône-Alpes OSER.

-       Travail sur les équipements publics : isolation, éclairage…

-     Parc social important : 40 % du parc de logements.

-     Puissance photovoltaïque installée connue en 2011 est de 21 Wc/habitant,

ce qui est très élevé au regard des moyennes françaises.

-        Pas d’augmentation des impôts depuis 20 ans.

 

-     Voir   Montmélian DOSSIER DE PRESSE – POLITIQUE SOLAIRE DE MONTMELIAN

 

4-     LA CENTRALE SOLAIRE :

 Installée en 2004

 240 m2 de panneaux photovoltaïques

 30 000 kWh annuels produits

 

 

 

La centrale photovoltaïque a été mise en service en juin 2004. Financée dans le cadre du projet européen Universol, elle a coûté 200 000 € HT et bénéficié de financements de l’Europe, de l’ADEME, de la Région Rhône-Alpes et du Département de la Savoie à hauteur de 80%. Installés sur le toit des ateliers municipaux, inclinés à 30°, 150 modules photovoltaïques couvrent une surface totale de 240 m2. La centrale solaire a une puissance électrique maximale de 24 kW et une production annuelle de 33000 kWh. Elle est raccordée au réseau électrique. Ce qui permet de vendre la totalité de la production à EDF. Chaque kWh est acheté 0,15 € TTC soit une recette annuelle de 5 000 €.

Si le courant produit par la centrale est revendu à EDF, sa production alimente en équivalent électrique les 4 véhicules électriques de la Ville ainsi que les besoins en énergie des ateliers municipaux. Cette production d’énergie permet aux 4 véhicules électriques de la Ville de parcourir annuellement 73 000 km. Ainsi, chaque année, la station solaire produit l’équivalent de 7 000 litres d’essence et évite le rejet de plus de 12 tonnes de CO2 (gaz à effet de serre).

Dans le cadre de ce projet, une action pédagogique a été menée en direction de la population par l’installation d’un afficheur électronique qui donne aux passants la production instantanée et la production totale de la centrale depuis sa mise en fonction.

 

 

 

5-     LE FUTUR ECOQUARTIER SOLAIRE DU TRIANGLE

                            SUD

 

 

Le projet de l’Ecoquartier solaire du Triangle Sud occupera 20 ha sur les 35 ha du territoire disponible.

Il comprendra 800 logements.

Le but est de supprimer complétement les émissions de CO2.

Habitat diversifié : maisons individuelles, habitat intermédiaire, immeubles

collectifs, favorable à la mixité sociale devant permettre à chacun de trouver

un logement adapté à ses besoins et à ses moyens.

Les logements sociaux sont identiques aux logements en accession.

Volonté de faire évoluer et émerger son image de ville et de pôle urbain

stratégique en offrant une vitrine en bordure de la RD1006  qui sera traitée

comme un boulevard urbain.

Le projet prévoit également 6 000 m2 d’activités tertiaires sur la façade de la

RD1006 ainsi que la création d’un nouveau gymnase en façade de la RD1006,

vitrine sportive de la commune.

 

Montmélian a la maîtrise foncière du terrain.

Une gare multimodale ainsi que des pistes cyclables seront construites.

Les études se sont déroulées sur deux ans et ont coûté 110 000 €.

Les études ont été financées par la ville et par la Région

L’INES ( Institut National de l’Energie Solaire , basé à Chambéry, possède une antenne à Cadarache ) est assistant au Maître d’Ouvrage et a conçu le réseau solaire de chaleur qui permet de fournir 80 % de l’eau chaude sanitaire et du chauffage.

 

La stratégie adoptée est de travailler sur la durée, d’où un échéancier à long terme qui permet un financement échelonné dans le temps et également de pouvoir bénéficier des améliorations technologiques ainsi que des diminutions des coûts.

2015 : Fin des études

2016 : Début de la commercialisation

2017 : Début de la construction

2018 : puis étalement sur 15 ans

 

Le prix du m2 serait dans la fourchette 2800 € – 3500 €.

 

       

-       Voir Montmélian ECOQUARTIER SOLAIRE TRIANGLE SUD A MONTMELIAN

 

 

 

         L’Ecoquartier solaire du Triangle Sud : Un bel exemple pour

          l’Ecoquartier de l’Héritière !

 

 

 

6-        EN GUISE DE CONCLUSIONS :

 

Transition Energétique, c’est possible ! Montmélian l’a réalisée.

 

Je remercie beaucoup Mr Joël VUILLARD et Mr Jacques DUC pour leur accueil convivial et pour cette réunion passionnante à tous points de vue.

 

Nous nous quittons sur cette affirmation de Mr Joël VUILLARD qui mérite réflexion :

 

 

 

Et si en ce début de XXI ème siècle, il fallait d’abord penser

Energie avant de penser Urbanisme ?

 

 

 

 

 

                                                       William VITTE

 

                              Président VENTABREN DEMAIN

RAPPORT ANNUEL D’ACTIVITE 2013

 

LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION EN 2013 :

 

          

                       1.  ATELIER URBANISME :

 

1.1    ENQUETE D’OPINIONS :

 

A L’OUEST D’AIX, l’EDEN : VENTABREN !

ENQUETE D’OPINIONS

ORGANISEE PAR L’ASSOCIATION

VENTABREN DEMAIN

REALISEE EN JANVIER 2013

 

  SOUS LA FORME D’UN VERBATIM

  SUR LE THEME DE LA ZAC DE L’HERITIERE.

 

 

Ce document met en situation le village de Ventabren et donne l’opinion de ses habitants quant à son développement.

Ceci ne fait que corroborer le diagnostic établi en 2007 par l’Agence d’Urbanisme Pays d’Aix Val de Durance dont les orientations figurent dans le PADD.

Diagnostic sur lequel s’était appuyé le Plan Local d’Urbanisme dans sa version de 2009.

Toutes ces informations se trouvent également sur notre site www.ventabrendemain.fr.

 

 

 

 1.2 DIAGNOSTIC SUR LE PROJET MUNICIPAL :

 

LA ZAC DE L’HERITIERE,

VOUS AVEZ DIT ECOQUARTIER ?

 

 

            LA ZAC DE L’HERITIERE :

VOUS AVEZ DIT QUARTIER DURABLE ?

VOUS AVEZ DIT ECOQUARTIER ?

 

 

Maintenant, il existe des grilles de critères permettant de porter un avis sur le niveau atteint par tel ou tel projet par rapport au label qui lui est attribué souvent beaucoup trop rapidement et en méconnaissant complètement le contenu de ces labels et ce qu’ils représentent.

 

L’Association Bâtiments Durables Méditerranéens ( BDM ) ainsi que le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable ( MEDD ) ont chacun défini une grille de critères que doivent satisfaire les projets revendiquant un tel Label.

 

  • Grilles BDM et MEDD :

Grille BDM : niveau bâtiments

Le projet de la ZAC de l’Héritière recueille 9 points sur 100 !

Il faut 20 points pour être reconnu BDM.

Il en faut 40 pour avoir le niveau Bronze, 60 pour avoir le niveau Argent     et 80 pour le niveau Or.

Grille MEDD : niveau quartier

Synthèse globale ( voir document EcoQuartier, notice explicative de la grille EcoQuartier )

1 – Démarche et Processus                               20 %              Pilier Pilotage

2 – Cadre de vie et usages                                 40 %              Pilier Social

3 – Développement territorial                         23 %              Pilier économique

4 – Préservation des ressources et

adaptation au changement climatique        16 %              Pilier environnement

Résultats donc médiocres de l’ordre de 20 % sauf pour le pilier social à 40 % qui bénéficie de la présence de logements sociaux.

 

 

1.3 TRIBUNAL ADMINISTRATIF :

 

JUGEMENT EN PREMIERE INSTANCE RENDU LE 21 NOVEMBRE 2013  

Mail de Maître ANDREANI en date du 28 novembre 2013 :

Cher Monsieur,

 

Vous avez du recevoir la notification des 6 jugements rendus par le tribunal administratif dans l’affaire de l’Héritière. Je joins copie de ces jugements au présent mail à toutes fins utiles.

 

Le tribunal a décidé de suivre les conclusions du rapporteur public, et fait intégralement droit à nos demandes d’annulation.

 

Les 5 permis de construire de la ZAC sont annulés, ainsi que le refus opposé par le maire d’abroger la modification du PLU qui a rendu possible la délivrance de ces permis.

 

Les motifs de ces annulations sont les suivants :

 

Etant donné qu’elle rend possible des projets d’une ampleur telle que celui de l’Héritière, la modification du PLU opéré en 2011 porte atteinte aux orientations du projet d’aménagement et de développement durable défini par le PLU de 2009.

 

En effet, ces orientations ne prévoyaient qu’un habitat à prédominance pavillonnaire et la réalisation de seulement « quelques logements diversifiés » sur l’Héritière.

 

Et, passer outre ces orientations fondamentales nécessite une mise en révision du PLU, et non une simple modification (c’est ce que prévoit le 1° de l’article L. 123-13 du code de l’urbanisme dans sa rédaction actuelle).

 

Cette atteinte aux orientations du PADD rend donc illégale la modification du PLU, et cette illégalité rejaillit sur l’ensemble des permis de construire, accordés sur le fondement d’une modification du PLU illégale.

 

La commune dispose maintenant d’un délai de deux mois pour faire appel.

 

Je reste à votre disposition pour toute précision complémentaire et

vous prie d’agréer, Cher Monsieur, l’expression de mes sentiments dévoués.

 

Voir l’article dans le journal La Provence du Samedi 7 décembre 2013

 

 1.4  VERS UN NOUVEAU PROJET :

L’Atelier URBANISME a continué d’étudier en 2013 une alternative au projet municipal de la ZAC de l’Héritière.

Plus ambitieux, tendant vers une solution d’excellence.

Ventabren le vaut bien !

Un projet du 21ème siècle afin de faire de la commune une zone championne de l’écologie, à la pointe des technologies modernes, vitrine dans le domaine social, technologique, culturel et touristique.

Un exemple pour la région !

D’ou l’idée d’un projet de partenariat avec l’Institut d’Urbanisme et d’Architecture Régional d’Aix-en-Provence :

-       Projet de partenariat avec l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional ( IUAR ) d’Aix-en-Provence

 

Sur une idée de Ventabren Demain, le projet consiste à faire une étude d’urbanisme sur Ventabren en ayant recours à un Atelier ( une classe d’élèves ) de l’Institut d’Urbanisme.

Cette étude s’étend sur sept mois et constitue le projet de fin d’études d’une classe de Master II en Urbanisme Durable.

Sujet proposé, qui a beaucoup intéressé les Responsables du Master par sa qualité, sa portée et son originalité :

 

- Définir une nouvelle Centralité à Ventabren.

Retrouver la « place du village provençal  » qui manque tant à Ventabren. Concevoir, définir, dessiner, réinventer la place du village, au XXI ème siècle.

Tendre vers un  » mieux vivre ensemble « . Aller vers davantage de convivialité, de dialogues et d’aides réciproques en facilitant les rapports entre générations et entre milieux sociaux.

En fait, il s’agit d’inventer un nouveau concept : la place et son rôle au XXI ème siècle.

 

- Concevoir Ventabren demain. Le Ventabren de demain.

Objectif Ventabren 2030. Ventabren est considéré actuellement par ses habitants comme un petit Eden, à l’est d’Aix.

Que deviendra-t’il en 2030 ? Ou plutôt que voulons-nous qu’il devienne en 2030 !

Un projet global, cohérent et à terminaison dont le point d’orgue sera la place du village.

 

Voilà ce qu’il est possible de réaliser avec des personnes du métier, enthousiasmées par le sujet, dans des conditions financières on ne peut plus intéressantes.

 

Mais, au cours d’une réunion tenue en Mairie, le Maire a refusé de donner son accord ( demandé par l’IUAR ) pour un travail commun Association – IUAR sur un tel projet.

 

            Dommage.

 

C’est une occasion perdue pour Ventabren de bénéficier d’une étude d’urbanisme dans des conditions aussi exceptionnelles tant sur le plan de la qualité de la prestation et que sur le plan financier ( participation de 3 à 5000 € demandée par l’IUAR ).

            D’autant plus, qu’ayant rencontré la Vice-Présidente chargée du Développement Durable au Conseil Régional, le financement était acquis.

 

Un plan B est à l’étude

 

 

 

2 ATELIER ENERGIE :           

 

Le projet « SOLARIS »

Le projet SOLARIS de « Ventabren Demain », lancé en 2008, est un projet global et cohérent qui comprend, entre autres, l’installation d’une centrale photovoltaïque sur la commune de Ventabren. Ceci dans le cadre de l’engagement de Ventabren Demain pour le Développement Durable défini bien avant le forum du 18 octobre 2008 et développé par la suite .

Etude d’un projet global et cohérent sur l’utilisation des énergies renouvelables disponibles à Ventabren : soleil et bois.

 

Une autre idée est de mener un tel projet avec la participation d’une autre commune.

 

 

Les études faites par l’Atelier Energie pourront servir pour l’étude du projet d’implantation d’un parc solaire photovoltaïque lancé par la municipalité fin 2012 quant au choix de l’emplacement et quant à la sélection de la meilleure offre.

 

 

3 ATELIER FORUM :        

 

L’Atelier FORUM organisera et animera le Forum sur  « L’Ecoquartier de l’Héritière »

 

avec l’intervention de professionnels en:

-       communication

-       urbanisme

-       architecture

-       promotion immobilière

 

Reporté en 2015, après l’étude d’urbanisme.

 

 

 4 ATELIERS DU VENT:           

 

Les Ateliers du Vent ont participé en 2013 à la manifestation MARSEILLE-PROVENCE 2013 Capitale Européenne de la Culture avec des moyens réduits et à l’aune de ses possibilités financières.

Nous avons du, en effet, réduire l’enveloppe de nos manifestations n’ayant pu obtenir ni subventions ni label.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, voire tout essayé !

Mais, d’abord, il faut bien reconnaître que MP2013 a changé de stratégie en cours de projet.

D’une Culture partout, villes et villages, pour tous, jeunes et moins jeunes, favorisés ou défavorisés par la vie, seuls ou entourés, handicapés dans son corps ou dans son esprit, libres ou incarcérés, d’une Culture qui doit porter l’homme plus haut, MP2013 est passé à une Culture portant sur les grandes structures déjà en place et privilégiant les manifestations d’envergure internationale capables d’attirer un public étranger, de favoriser le tourisme et de devenir donc un vecteur économique très important pour la Région.

Nous avons néanmoins rencontré à maintes reprises :

-       Denis Poulain, Directeur de la Culture à la CPA

-       Jean Bonfillon, Vice-Président pour la Culture à la CPA

-       Patrick Ranchain, Directeur Artistique Bois de l’Aune

-       Thierry Roche, Directeur MP2013 délégué aux Relatiotions Institutionnelles.

Tous nous ont prodigué aide, encouragements, jugeant notre projet novateur, d’une grande valeur artistique et capable d’ancrer l’année capitale dans la mémoire de notre village.

Notre projet de créer un mobile « L’envolée » œuvre de Sacha Koutseff, sculpteur du vent, a été unanimement apprécié et reconnu à notre portée et à l’échelle de nos capacités.

Mais il nous fallait trouver 10000 € !

Si nous les trouvions, Thierry Roche s’était engagé, lors de notre entretien du lundi 10 décembre 2012, à nous faire obtenir le label MP2013.

Nous avons écrit à :

-       Jean-François Chougnet, Directeur Général Marseille-Provence 2013

-       Ulrich Fuchs, Directeur Général adjoint Marseille-Provence 2013

sans succès.

Aucune réponse également de Claude Filippi, Maire de Ventabren, suite à notre proposition de participation de la municipalité aux manifestations organisées par l’Association Ventabren Demain dans le cadre de MP2013.

Néanmoins, nous avons fait quelque chose !

Ce fut VENTABREN-PROVENCE 2013, un village qui veut marier Arts et Sciences, Développement Durable et Culture !     

 

4.1 Luc’éole

 

            Un projet de Germain et de Raphaël

 

Le vent est l’élément central des « ateliers du vent ». Il est particulièrement présent et puissant en Provence, par le Mistral qui, bon an mal an, souffle un jour sur trois. Il est le plus souvent inexploité puisque les moulins à vent ne sont qu’une survivance historique et touristique et les éoliennes relativement peu répandues. Notre projet consiste à utiliser cette force naturelle dans un but ludique et de la même manière que dans certaines villes on fête la lumière par des manifestations d’ampleur toujours grandissante. Nous voulons transformer la force du vent en lumière, produite par tous, visible sur le domaine public. Pour cela, nous ambitionnons de fabriquer un prototype d’éolienne de faible puissance, de construction simple et économique, susceptible d’alimenter une ou plusieurs diodes électro-luminescentes. Après mise au point de ce prototype, il sera proposé aux habitants de se l’approprier et de placer les points lumineux alimentés de cette manière, de façon à ce qu’ils soient bien visibles du domaine public. On peut alors espérer voir les rues et les cours s’illuminer à chaque bourrasque de vent dans la nuit, ce qui pourrait être du plus bel effet sur le flanc de notre colline.

 

 4.2 À la découverte d’un village et de son histoire : Ventabren 

                   un ouvrage écrit par Marie-Nicole

 

À une dizaine de kilomètres à l’ouest d’Aix-en-Provence, Ventabren compte parmi les plus jolis sites des Bouches-du-Rhône. Juché sur son piton que couronnent les ruines d’un château qui fut jadis construit par l’illustre Maison des Baux avant de devenir propriété de la Reine Jeanne, face au Pilon du Roi et à la Sainte-Victoire et dominant la vallée de l’Arc, le vieux village témoigne d’une histoire et d’un patrimoine méconnus qui n’ont pas encore fait l’objet d’une véritable publication, complète et en couleur en dehors du livre d’Évelyne Durin « Ventabren autrefois », présenté à partir de photographies et cartes postales anciennes. Un beau livre, bien détaillé sur l’histoire et les rues mais qui s’adresse avant tout aux Ventabrennais curieux de se rappeler le village de leur enfance pour les plus anciens, ou, pour les plus jeunes, de découvrir le visage d’antan de leur lieu de vie actuelle. Dans le panel des monographies consacrées aux autres villages du département, le manque se ressent à présent d’un ouvrage maniable et moderne faisant la promotion de Ventabren, un atout de charme de notre région, s’adressant certes aux Ventabrennais mais plus particulièrement aux visiteurs de l’extérieur, afin de leur donner l’envie d’un détour-découverte : un guide illustré qui offrirait une promenade dans le temps et dans l’espace du village et de son terroir.

L’auteur du futur ouvrage est une conférencière du patrimoine, guide interprète, agréée par le Ministère de la Culture et de la Communication, présidente et fondatrice de l’association Aix, Culture et Patrimoine qui a déjà publié plusieurs ouvrages (Aix, Arles, Marseille, Salon-de-Provence et son terroir) chez Édisud dans la collection « À la découverte d’une ville et de son histoire » et qui a dirigé une balade littéraire dans les Bouches-du-Rhône aux éditions Alexandrines « Balade en Provence, sur les pas des écrivains ». Elle collabore également à la revue « Grande Provence » qui présente des articles de fond sur la région PACA dans les domaines de la culture, du patrimoine, de l’actualité, des légendes, de la gastronomie et des savoir-faire.

Ce guide en trois parties (environ 70 pages) proposera une première partie sur l’histoire et en seconde partie, une visite guidée dans les rues du village. En troisième partie, il mettra en lien les villages des alentours (Velaux, Coudoux, La Fare les Oliviers, Éguilles)  de façon à en faire un véritable outil promotionnel sur tout ce secteur ouest de la Communauté du Pays d’Aix.

Il sera vendu en librairie dans tout le département mais également dans les points presse des villages, dans les offices de tourisme et le cas échéant dans les boutiques de certains musées. L’édition d’une version en langue anglaise optimiserait le projet.

 

 

 

 

PROGRAMME ANNUEL D’ACTIVITE 2014

 

LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION EN 2014 :

 

          

                              1. ATELIER URBANISME :

 

ZAC DE L’HERITIERE :

 

Lors du dernier Conseil Municipal de la mandature, le mercredi 22 janvier 2014, le maire a fait voter l’annulation de la modification du Plan Local d’Urbanisme ( PLU ).

 

Comme demandé par le Tribunal Administratif suite à son jugement du 21 novembre 2013 donnant ainsi gain de cause à l’Association VENTABREN DEMAIN ainsi qu’aux associations et  nombreux Ventabrennais qui l’ont suivie dans son action.

 

Le maire a fait appel du jugement du TA. Il l’a écrit et redit lors du Conseil Municipal.

 

Mais dans le même temps il a fait voter le lancement d’une procédure de déclaration de projet comportant la mise en conformité du PLU afin de mener à bien le projet de la ZAC de l’Héritière.

 

Cette déclaration de projet remplace depuis début 2013 la procédure de révision simplifiée.

Cette déclaration de projet peut porter atteinte au Projet d’Aménagement et de Développement Durable ( PADD ).

Cela veut simplement dire que des modifications importantes peuvent être apportées au PADD actuel.

C’est évidemment ce que cherche l’actuelle majorité municipale afin d’imposer son projet.

Cette procédure ne donne pas lieu à une concertation.

 

Reste à savoir de quel projet il est question !

L’enquête publique nous le dira. Ou plus rapidement le programme du maire.

 

Fort heureusement, cette procédure de déclaration de projet demeure enserrée dans un certain nombre de contraintes dont Maître Andreani ne manquera pas de surveiller le respect.

 

 

L’Association VENTABREN DEMAIN a décidé lors de son dernier Conseil d’Administration de se défendre en appel.

 

Toutes ces informations se trouvent également sur notre site www.ventabrendemain.fr.

 

L’espace est donc néanmoins libre, maintenant, pour construire un nouveau projet.

Basé sur la concertation et la participation de tous les habitants de Ventabren afin de :

 

-       rédiger un Cahier des Charges pour la ZAC de l’Héritière et plus largement imaginer    Ventabren 2030.

-       Faire appel ensuite à plusieurs cabinets d’urbanisme en leur proposant de :

 

- définir un Centre de Vie répondant aux besoins des habitants de Ventabren :  » La Place du Village  » revisitée en se basant sur l’urbanisme et l’architecture du XXIéme siècle.

 

- construire un Ecoquartier qui soit un exemple en Région  PACA.

 

Mais, dans tous les cas de figures possibles en 2014, il ne faudra pas baisser la garde.

 

                                       2. LES ATELIERS DU VENT :

 

 

Ventabren Demain n’aura pas pu participer à Marseille-Provence 2013 ( voir le blog ). Changement brutal et à 180° de la stratégie culturelle de MP2013 et une gestion abracadabrantesque de son budget.

Mais il y aura eu Ventabren-Provence 2013 !

Le projet  » Luc’éole  » a remplacé le projet du mobile  » L’Envolée  » conçu par le sculpteur Sacha Koutseff et destiné à pérenniser MP2013 à Ventabren.

Sur une idée de Germain, Raphaël a terminé le prototype de Luc’éole. Une petite éolienne permettant d’éclairer des leds multicolores au moindre frémissement de vent.

Luc’éole est réalisée principalement à partir de matériaux de récupération.

             

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU 12 JUIN 2014

 

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 12 JUIN 2014

                                                                                                                                  

                                     Ordre du Jour :

 

                                   19h     : Accueil, émargement

                                   19h15 : Assemblée Générale Ordinaire

                                                                       Rapport moral

                                                                       Rapport financier

                                                                       Quitus au Bureau

                                                                       Renouvellement du Conseil d’Administration

                                   19h45 : Réunion du Conseil d’Administration

                                                                       Election des membres du Bureau

                                                                       Constitution du Bureau

                                   20h15 : Conférence présentée par Patrick VERLINDEN

                                                                      « ARLES : Romaine et Chrétienne »

-        En 314, Arles est la capitale de l’Empire Romain

-        En 314, Constantin réunit le premier Concile de la Chrétienté

                             21h30 : Apéritif dînatoire

 

 

Accueil, émargement

Le nombre de personnes présentes est de 11, le nombre de personnes représentées est de 13, soit 24 personnes présentes et représentées. 15 personnes ont assisté à la conférence.

11 personnes sont excusées.

Le nombre de membres de l’Association est actuellement de 35.  39 à la fin de la réunion avec l’adhésion spontanée de quatre personnes invitées à la conférence et au cocktail dînatoire.

Le nombre d’adhérents est donc stable mais avec un taux de nouveaux adhérents de 59 %.

Ceci dans une stratégie de renouvellement de l’Association avec de nouvelles personnes, compétentes, jeunes et motivées, de nouvelles idées, un esprit d’innovation et de service dans l’intérêt général de notre village.

La parité est respectée avec un taux de 54 %, légèrement en faveur des femmes.

 

Nous avons mis en place au sein de l’Association la procédure de valorisation du Bénévolat. Cela revient à tenir compte dans le bilan financier de l’Association du nombre d’heures passées pour l’Association. C’est un critère important représentatif du travail de l’Association. Ce critère complète celui concernant le nombre de membres.

Le montant de la valorisation du bénévolat fait partie des 20 % que l’Association doit prendre à sa charge en cas de demande de subventions.

N’oubliez donc pas, chaque trimestre, de communiquer à Aliette le nombre d’heures consacrées à l’association.

 

 

 

I. ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE :

   

 

             RAPPORT MORAL :

             Rapporteur Le Président de VENTABREN DEMAIN    William VITTE

                                                                        

                                                                                        Chers Amis,

 

Je déclare ouverte la septième Assemblée Générale Ordinaire de notre Association VENTABREN DEMAIN.

Je vous remercie, toutes et tous, d’être venus participer à cette Assemblée Générale Ordinaire de VENTABREN DEMAIN, écouter le rapport moral du Président et le rapport financier de notre Trésorière.

Mes remerciements très amicaux vont d’abord aux membres du Bureau qui m’ont aidé au cours de cette année.

Merci également à mon épouse ainsi qu’à Aliette d’avoir organisé, avec l’aide de beaucoup d’entre vous, cette soirée qui comprend outre notre AG, un apéritif dînatoire et une conférence sur « ARLES : Romaine et Chrétienne » par notre Ami Patrick VERLINDEN.

 

Qu’avons-nous fait, tous ensemble, depuis notre dernière AG, il y a un an ?

D’emblée, je dirai que cette année 2013/2014 a été extrêmement riche à tous points de vue.

Trois Conseils D’Administration ont été tenus au cours de cette période.

 

 

                  1.   Les Actions de l’Association VENTABREN DEMAIN en 2013 / 2014

                         et leur suite logique en 2014 /2015 :

 

                                       1.1 La ZAC de l’Héritière ( Atelier Urbanisme ) :

 

 

ZAC DE L’HERITIERE : LE PROJET MUNICIPAL TEL QUE PRESENTE DANS LE DOSSIER DE REALISATION

   – 240 LOGEMENTS ( DONT 67 SOCIAUX ) + 80 LITS ( MAISON DE RETRAITE ) + 10 COMMERCES –

          COS MOYEN = 0,43

 

Nous ne sommes pas contre une ZAC à l’Héritière.

Mais nous sommes contre le projet municipal présenté car c’est un mauvais projet :

- C’est un mauvais projet, car aucune étude d’urbanisme n’a été faite.

Avec comme première  conséquence :

La sécurité concernant la circulation sur la RD10 ( trafic fortement augmenté dans les deux  sens ) et la sécurité concernant la traversée de la RD10 ( qui sépare la ZAC au nord de la majeure partie du village au sud ) n’ont pas été prises en compte.

De plus, l’architecture est jugée, par les hommes de l’art, très modeste, surtout pour un village aussi pittoresque que Ventabren.

- C’est un mauvais projet, car la concertation a été faite a minima pour satisfaire aux strictes obligations légales, mais sans aucune volonté de faire participer les habitants de Ventabren à ce projet, donc à leur avenir.

- C’est un mauvais projet, car il ne répond pas à l’expression de besoins des habitants de Ventabren.

L’enquête d’opinions réalisée par l’Association début 2013 est très claire : Les Ventabrennais veulent un centre de vie, « la place du marché », revue avec les  technologies et les nouveaux concepts d’urbanisme du début du XXIème siècle. Les habitants de Ventabren considèrent Ventabren comme un petit Eden qu’ils veulent préserver à tous prix.

- C’est un mauvais projet, car c’est un projet opaque. La maison de retraite promise depuis le début de l’opération et mise souvent en exergue par le maire n’est pas réalisable. Tout simplement parce que la famille propriétaire du terrain ne veut pas vendre !

- C’est un mauvais projet, car le budget prévisionnel est erroné. Sans la maison de retraite, le déficit est de 1,5 M€ ! Et ce budget a été présenté au vote du CM alors que la municipalité savait pertinemment que la vente ne se ferait pas.

- C’est un mauvais projet, car ce n’est pas, comme annoncé par le maire, un quartier durable. Les tests BDM et MEDD donnent respectivement 9 / 100 et 20 %. Pour avoir le label BDM, il faut au moins 20 points et les 20 % des critères MEDD veulent simplement dire que tout est à faire au point de vue Développement Durable !

- C’est un mauvais projet, car il est illégal. La modification du PLU a été jugée illégale par le TA                                    suite aux six recours lancés par l’Association accompagnée de Lou Gardo et d’une                                                            cinquantaine  d’habitants de Ventabren en 2012.

 

     LE 21 / 11 / 2013, VENTABREN A GAGNE EN PREMIERE INSTANCE AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF   ET NOUS AVONS TOUTES LES CHANCES DE GAGNER EN APPEL CAR NOS ADVERSAIRES N’ONT APPORTE AUCUN ARGUMENT NOUVEAU ET LE CODE DE L’URBANISME NE VA PAS CHANGER EN 18 MOIS.

 

         ET MAINTENANT POUR L’AVENIR :

 

Notre volonté est de présenter un projet alternatif.

C’est ce que nous avons tenté en 2013 en nous rapprochant de l’Institut d’Urbanisme et d’Architecture Régional d’Aix-en-Provence. Son Directeur était enthousiaste car un tel potentiel foncier ne se trouve pas tous les jours. Il était prévu de faire travailler un Atelier complet d’étudiants ( 30 personnes ) en Master II Urbanisme et Architecture Durables sur le Quartier Durable de l’Héritière avec comme thème : « Définir une centralité à Ventabren ». Cette étude constituait leur projet de fin d’études et s’étendait sur 7 mois. Pour un coût de 4 000 € dont le financement avait déjà été trouvé par l’Association auprès du CR.

L’IUAR voulait avoir l’accord du maire. Il a refusé.

 

EN 2014, NOUS CHERCHONS UN PLAN B AFIN DE COMMENCER PAR LE COMMENCEMENT :

                                                 FAIRE UNE ETUDE D’URBANISME

 

L’Atelier Urbanisme est piloté en 2014 par Gilles Besson, architecte et urbaniste.

 

L’Association prévoit d’organiser un Forum sur la ZAC de l’Héritière au cours de l’année 2015, une fois l’étude d’urbanisme faite.

 

UN EXEMPLE DE REALISATION D’UN QUARTIER DURABLE POUR L’HERITIERE PROPOSE PAR l’ASSOCIATION VENTABREN DEMAIN

 

REPRENANT TOUS LES BATIMENTS DU PROJET MUNICIPAL MAIS DISPOSES SELON LE CONCEPT DD : sécurisation traversée RD10 avec plateforme urbaine et plateau piétonnier, parkings en périphérie, zone de rencontre ( 20 ), zone 30, RD10 transformée en boulevard urbain, aire piétonne à l’échelle du village incluant place du marché, esplanade, terrains de boules, espace enfants, coulée verte, centre commercial ( en suivant l’exemple de l’Ecoquartier de Bonne ), hôtels de qualité ( tourisme à développer ), bâtiments d’habitation basse consommation ( BBC ) et bâtiments à Energie Positive ( BEPOS ), réseau de chaleur basé sur la géothermie et le Bois-Energie, … 

ET AJOUTANT D’AUTRES ELEMENTS OUBLIES DANS LE PROJET MUNICIPAL : crèche, plateau technique médical, solution innovante pour résidence séniors type béguinage, maison des associations et des jeunes, salle multi-médias, espace culturel et ludique, annexe mairie, agence postale, …

 

 

VOIR CAHIER DES CHARGES REALISE PAR L’ASSOCIATION SUR LE SITE VENTABREN DEMAIN.

 

              

 

                                             1.2 Le Parc Photovoltaïque de Château Blanc ( Atelier Energie ) :

 

                                   PUYLOUBIER : UN EXEMPLE A SUIVRE 

LE PARC PHOTOVOLTAÏQUE DE PUYLOUBIER, PROJET LANCE EN SEPTEMBRE 2008 A L’INITIATIVE DE SON MAIRE Frédéric GUINIERI.

Il est situé sur l’ancienne carrière d’argile des Bréguières qui alimentait les tuileries de Marseille. La zone de 36 ha comprend 19 ha de panneaux et inclut un plan d’eau d’un hectare.

Les 86000 modules ont été installés à partir de février 2010 et mis en service en décembre 2010. Avec un rendement de 11 à 12 %, les 6.5 MWc permettent de générer l’électricité nécessaire à un équivalent de 4100 habitants, chauffage compris. Ainsi, Puyloubier avec ce parc couvre largement les besoins de ces 2000 habitants.

Le raccordement électrique a été réalisé en souterrain sur 6 km pour rejoindre le poste de Rousset.

Un tel projet coûte environ 20 millions d’euro. La production est intégralement envoyée sur le réseau.

Le projet a été largement animé par le Maire de Puyloubier et une large concertation a été menée  ( chasseurs, riverains, usagers, … ). Le choix du site, initialement dégradé, a été privilégié par EDF Energies Nouvelles, filiale à 100 % EDF. EDF EN a réalisé ce parc photovoltaïque et en assure maintenant la gestion.

 

En 2008, l’Association a lancé l’idée d’un projet novateur pour Ventabren.

Créer un parc solaire photovoltaïque sur la commune de Ventabren. Le site retenu à l’époque par l’Association était  Château Blanc. 50 ha disponibles, appartenant à la commune ( acheté par Jean-Marie Duron, alors maire de Ventabren ). Terrain idéal pour un parc PV, car situé entre la LGV et l’Autoroute, certes en Natura 2000, mais ceci doit être fortement pondéré par la présence d’un trafic TGV et routier très important.

Ce projet était novateur à plus d’un titre :

- mix énergétique avant l’heure, il proposait de se baser sur le photovoltaïque d’une part et sur le bois-énergie d’autre part. Ce qui aurait permis de gérer les massifs forestiers de Ventabren et d’en améliorer la sécurité en mettant en place une filière bois complète.

- assurer l’indépendance énergétique de Ventabren était également l’objectif. Indépendance et autonomie énergétiques sont des notions qui sont devenues maintenant courantes dès que l’on parle de Transition Energétique. A l’époque, ce n’était pas encore le cas.

- introduire la notion de financement participatif par la création d’un fonds participatif ouvert à la municipalité, aux collectivités territoriales et, bien sûr, aux habitants de Ventabren.

De plus, la situation était très favorable en 2008 avec un prix du rachat par EDF du kWh de 60 centimes d’Euro. Alors que maintenant nous sommes à moins de 10 ( 7,17 afin d’être précis ) !

Le projet a été repris par le maire qui a lancé un appel d’offres mais sur un terrain situé en pleine zone Natura 2000. Seules Solairedirect et Voltalia ont répondu.

Puis le projet est passé en immersion profonde pour resurgir en 2012, juste avant les élections municipales. Afin de leur donner une coloration Développement Durable !

Les opérateurs Solairedirect et Voltalia on répondu comme en 2008.

Mais toujours sur le même terrain qui aurait mené le projet à l’échec. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’opérateur Juwi n’a pas répondu.

L’affaire du parc PV de La Barben a laissé des traces dans les esprits ….

L’intervention de l’Association Ventabren Demain et celle du Syndicat Intercommunal de Défense des Propriétaires ( SIDP ) réactivé par Jean-Marc Thedy a permis de sélectionner un endroit beaucoup plus réaliste : Château Blanc, que nous avions déjà retenu en 2008.

Depuis, plus de nouvelles ! Le projet est-il repassé en immersion profonde ? Pour faire une remontée périscopique juste avant 2020 ?

Notre volonté est de faire aboutir un tel projet à Ventabren. La transition énergétique doit devenir une réalité.

Des contacts sont pris avec le Conseil Régional dans le contexte des programmes AGIR +.

    L’Atelier Energie est piloté en 2014 par Christophe Warambourg, ingénieur et énergéticien.

 

 

                                             1.3 Marseille-Provence 2013 ( Les Ateliers du Vent ) :

                

Nous avons présenté un superbe dossier avec beaucoup d’idées novatrices dont le mobile    «  L’Envolée » de Sacha Koutseff.

Nous avons fait le maximum de «  lobbying » en rencontrant entre autres :

-        Jean Bonfillon, Vice-Président Culture CPA

-        Denis Poulain, Directeur Culture CPA

-        Thierry Roche, Directeur MP2013 délégué aux relations institutionnelles

-        Patrick Ranchain, Directeur Artistique du Bois de l’Aune

Tout cela pour aboutir à un engagement de Thierry Roche de nous donner le label MP2013 si nous obtenions le financement du mobile ( 10 000 € ). Ceci n’a pas été possible.

Nous avons été trompés par MP2013, comme beaucoup d’autres associations.

Les multiples virements de bord de MP2013, d’abord prônant une culture pour tous  de la crèche à la maison de retraite en passant par la maison d’arrêt et l’hôpital, concernant tous les villages et toutes les villes de Provence,  puis encourageant ensuite une culture internationale qui doit favoriser le tourisme en Provence, ont permis ainsi d’éliminer beaucoup de projets qui effectivement ne correspondaient plus aux critères du jour !

Donc nous avons fait, avec nos moyens, Ventabren Provence 2013 !

 

Ventabren Provence 2013 : marier Arts et Sciences, Développement Durable et Culture.

 

-       Le projet de Germain et de Raphaël : « Luc’éole ».

Eolienne de faible puissance, de construction simple et économique, susceptible d’alimenter une ou plusieurs diodes électroluminescentes. Ainsi les nuits de Ventabren brilleront de tous leurs feux au moindre souffle de vent !

 

-       L’ouvrage de Marie-Nicole  « A la découverte d’un village et de son histoire :  Ventabren ».

Guide illustré qui offrira une promenade dans le temps et dans l’espace du village et de son terroir. Il mettra en liens les villages des alentours de façon à en faire un véritable outil promotionnel sur tout ce secteur Ouest de la Communauté du Pays d’Aix.

Une version en langue anglaise optimisera le projet.

Marie-Nicole a commencé la rédaction de son ouvrage et il verra le jour courant 2015.

Pour 2014 / 2015, nous proposons quelques pistes à mener, si la disponibilité des uns et des autres le permet et en cohérence avec le dossier de l’Héritière.

Côté artistique : L’Envolée au milieu de la place du marché de l’Héritière ?

Côté sauvegarde du patrimoine : Faire revivre le Moulin de Ventabren et que ses ailes tournent au gré des vents qui soufflent à Ventabren !

        Les Ateliers du Vent sont pilotés en 2014 par Marie-Elyette Vitte, en charge de la culture.

 

                       2. Organisation et fonctionnement de l’Association :

 

Le travail de l’Association restera purement associatif.

Nous maintiendrons des relations privilégiées ave FNE 13 et FNE PACA qui nous procurent aide et formation et auxquelles nous apportons notre fidèle soutien.

 

Rappel sur les agréments de l’Association :

 

Association loi 1901 déclarée à la Sous-Préfecture d’Aix en Provence le 06/02/2009 – N° W131003307

 

Affiliée France Nature Environnement – FNE PACA – FNE Bouches du Rhône

Agrée Protection de l’Environnement au titre de l’article L.141.1 du code de l’Environnement : représentée par FNE Bouches du Rhône

Habilitée à délivrer des reçus fiscaux car reconnue d’intérêt général par la Direction Régionale des Finances Publiques – Pôle Fiscal. Ses donateurs peuvent bénéficier d’un avantage fiscal sous la forme d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 66% ( 60 %  pour les entreprises ) du montant du don effectué dans la limite de 20 % du revenu imposable ( 0,5 % du chiffre d’affaires HT pour les entreprises ) comme prévu aux articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts.

L’agrément Urbanisme a été demandé le 28 mars 2014 auprès du Préfet de Région Michel Cadot. Nous attendons une réponse pour début août.

 

 

                     3. Conclusions :

 

Nous avons à faire face à une nouvelle situation à Ventabren avec le défrichement sauvage d’Espace Boisé Classé ( EBC ). Un exemple précis aux «  Hauts de Roquetaillant ». Madame Christine Rouzaud conduit une action vigoureuse et courageuse contre ses exactions. Christine Rouzaud a prévenu la DDTM qui doit saisir le Procureur de la République. Avec FNE 13, nous l’appuierons dans sa démarche.

Pour conclure, je rappellerai deux points qui me tiennent à cœur :

-       Une Association ne vit que par ses projets.

-       Et paraphrasant JFK dans son discours célèbre sur l’état de l’Union :

  • « Ne vous posez pas la question de savoir ce que l’Association peut faire pour vous, posez-vous la question de savoir ce que vous pouvez faire pour l’Association ».

 

Je vous remercie.

                            

A toutes et à tous, Bon Vent pour 2014 !

 

 

 

                         RAPPORT FINANCIER :

           

                         Rapporteur La Trésorière de VENTABREN DEMAIN    Aliette GAISER

 

Au cours de l’année comptable 2013, notre trésorerie s’est améliorée grâce au versement de deux subventions reçues de la Région PACA : une subvention de 960 € qui concerne une demande faite en 2012 pour l’organisation du forum : « Vivre Agés à Ventabren », forum qui a eu lieu le samedi 31 mars 2012, et une autre subvention d’un montant de 800 € obtenue pour un forum sur l’Ecoquartier de l’Héritière, forum que nous tiendrons en cours d’année 2015.

 

Les cotisations et dons s’élèvent à 460 €, le vide grenier ne nous ayant rapporté que 100 €, nous avons décidé  de ne pas renouveler cette activité cette année.

 

Quant aux dépenses, elles se résument ainsi : 108 € d’assurance, 472 € pour la publication de « Ventabren a gagné » suite au procès en première instance gagné contre la municipalité, 289 € pour la mise en place du nouveau blog et la fermeture de l’ancien, 50 € pour la cotisation à FNE PACA, une contribution de l’association aux frais d’avocat pour le procès contre la municipalité, montant 78 €, 100 € d’honoraires pour notre communication et 85 € de factures diverses.

 

En résumé, le montant des recettes s’élève à 2 320 € et le montant des dépenses à 1 460 €, soit un solde positif au 31/12/2013 de 860 €.

 

Je tiens à la disposition des membres de l’association tous les documents comptables de l’exercice.

 

A sein de l’association Ventabren Demain, le bénévolat est mis en valeur et le travail de chacun des membres est comptabilisé en heures. Pour l’exercice 2013, ce montant s’élève à 6 691 € .

 

Il est important de comptabiliser ces heures de bénévolat, car ces heures comptent dans le montage des dossiers de demande de subventions aux Conseils Général et Régional.

Je tiens à la disposition de chaque membre un document qui sert à comptabiliser les heures passées au service de l’association tout au long de l’année.

 

En 2014, grâce a notre action et au travail de chacun de nous, des personnes nous rejoignent et viennent augmenter le nombre des membres. C’est, à n’en pas douter, un bon signe et nous souhaitons la bienvenue à ces nouveaux membres.

 

 

Le rapport moral du Président, le rapport financier de la Trésorière sont approuvés à l’unanimité.

 

Quitus est donné à l’unanimité au Bureau pour sa gestion de l’Association au cours de l’exercice 2013/2014.

 

 

                       ELECTION DES MEMBRES DU BUREAU :

 

Après vote du Conseil d’Administration, le Bureau est ainsi constitué :

 

Président :              William VITTE

Vice-Président :     Jean-Yves NEVEU

Secrétaire :             Géraldine NICLAUSSE

Trésorière :             Aliette GAISER

 

A 21h30, le Président déclare close la septième Assemblée Générale Ordinaire. Après le pot de l’amitié et avant le buffet, Patrick VERLINDEN nous présente une conférence très intéressante sur le thème : « ARLES : Romaine et Chrétienne ».

 

 

II. LA CONFERENCE de Patrick VERLINDEN

 

ARLES : Romaine et Chrétienne

 

 

 

Ventabren le 15 juin 2014    

 

                       La Trésorière                                                    Le Président

 

                     Aliette GAISER                                                  William VITTE

CONFERENCE REGIONALE FNE : COMPTES-RENDUS DES EXPOSES SUR LES ACTUALITES LEGISLATIVES

Chers Amis,
Suite à la Conférence Régionale sur les actualités législatives organisée par FNE PACA le 26 septembre dernier, vous trouverez ci-joint les supports d’intervention de la journée.
Vous trouverez également, à titre informatif, la lettre du président FNE N° 59 concernant la Réforme Territoriale.
Au plaisir d’échanger avec vous, nous restons à votre disposition pour toute demande d’information complémentaire.
 
Bien amicalement.
William Vitte
Président VENTABREN DEMAIN
logo                                                 LOGO FNE MEMBRE

 

 

 

 

 

 

 

 

ENQUETE PUBLIQUE SUR LA MISE EN PLACE D’UN RESEAU PLUVIAL EN VUE DE PROCEDER A L’AMENAGEMENT DE LA ZAC DE L’HERITIERE A VENTABREN

Chers Amis,

Voici l’avis d’enquête publique ainsi que la lettre rédigée, en réponse, et après étude approfondie par le Pilote de notre Atelier Urbanisme pour le compte de l’Association.

Cette lettre a été déposée directement auprès de Mme Evelyne MARTINI, Commissaire Enquêteur, en mairie et contre récépissé.

L’Association avait obtenu le CDRROM comprenant le dossier complet concernant cette Enquête Publique auprès de la Préfecture à Marseille.

Vous pouvez avoir accès à ce dossier complet en utilisant le lien suivant :

https://www.dropbox.com/sh/xoxnkshp6zwlt96/AAAbSqUZiksSS7-TtzKN55Z6a?dl=0

Bien amicalement.

William Vitte
Président Ventabren Demain

 

La Provence du 29 Juillet 2014

AVIS D'ENQUETE PUBLIQUE

 

 

Le Président
Ventabren Demain
424 Chemin des Méjeans
13122 Ventabren

                                                                                                 Mme Evelyne MARTINI

                                                                                                 Commissaire enquêteur

                                                                                                 Mairie de Ventabren

 

 « Nous n’héritons pas la terre de nos parents,
nous l’empruntons à nos enfants »
Saint-Exupéry

 

Objet : Enquête Publique portant sur le réseau d’eaux pluviales de la Zac de l’Héritière

 

Ventabren, le 25 septembre 2014

Madame,

L’Association Ventabren Demain a pour vocation, au travers de ses statuts, à « mener toute action de quelque nature qu’elle soit visant à améliorer la condition matérielle et morale des habitants de Ventabren, à assurer une réflexion autour des aménagements et évolutions du village et à améliorer sa qualité de vie en s’appuyant sur le concept de développement durable ». Agrée Protection de l’Environnement, elle vient de recevoir également récemment un agrément en matière d’Urbanisme.

Préoccupés par les projets urbains en cours de développement sur la commune de Ventabren, nous suivons de façon particulièrement attentive le dossier de réalisation de la ZAC de l’Héritière.

Nous avons pris connaissance des pièces portées au dossier d’enquête publique, et souhaitons par la présente vous faire part des observations qu’il nous semble pertinent de prendre en compte.

Ces observations relèvent essentiellement de l’examen des rapports d’étude successifs élaborés par le bureau INGEROP lors de la demande d’autorisation de ZAC en juillet 2011, puis en décembre 2012 et octobre 2013.

Le rapport initial se cantonnait limitativement à l’emprise de la ZAC ; les services du Conseil Général ont, à juste titre, demandé que soient étendues les études aux occurrences décennales et centennales, notamment au sujet des conséquences de l’urbanisation de ce secteur en aval de l’opération. Il est en effet clairement établi que les fossés destinés à collecter les eaux de cette emprise en direction du Vallat des Eyssarettes sont nettement sous-dimensionnés, et que le vallat lui-même n’acceptait qu’un régime quinquennal.

La ZAC prévoit dans son plan d’aménagement la création d’un bassin de rétention des eaux pluviales implanté en bordure du carrefour giratoire du CD10. Cet espace a été présenté aux habitants de la commune comme un espace paysager à usage de tous ; il apparaît à la lecture des documents que la moitié de cette zone, de par la déclivité du site et la garde d’eau projetée, sera obligatoirement clôturée et interdite d’accès, ce qui en réduit très fortement l’agrément. De plus, en sa partie Sud, la plus visible de la voie publique et de l’entrée de ville, un ouvrage technique déversoir sera réalisé en enrochement maçonné sur une longueur de 20m, sans possibilité de le végétaliser ce qui aura un impact particulièrement disgracieux sur l’environnement paysager qualitatif actuel.

Cet aménagement et son impact ne sont pas présentés dans le rapport, ce qui nous semble constituer une lacune importante pour la communication du projet dans le cadre d’une enquête publique.

En ce qui concerne les éléments quantitatifs du projet, les compléments d’études réalisés en 2012 et 2013 expriment clairement que le bassin de rétention dimensionné initialement pour des occurrences quinquennales, trouve ses limites lors de l’application des occurrences décennales et centennales : l’exutoire se trouve augmenté (passage de 415mm à 690mm) pour un débit de rejet presque triplé, alors que les éléments récepteurs demeurent identiques (bassin naturel n°2 côté Nord du CD10). De plus, ce bassin tampon complémentaire demeure raccordé par des canalisations enterrées particulièrement sujettes aux aléas d’entretien et de fonctionnement en cas d’épisode pluvieux particulièrement exceptionnel.

Une lame d’eau de 30cm est envisagée recouvrant sur 200m le CD10 en aval du rond-point, majorée de 6cm par le projet de ZAC ; ces éléments confirment que la conception du système de récolte des eaux pluviales viendra aggraver la situation actuelle déjà défavorable, comme cela est sous-tendu par les demandes complémentaires formulées par le CG13.

Il conviendra de noter tout particulièrement que les rapports d’études complémentaires d’INGEROP ne mentionnent que fortuitement les conséquences de l’aménagement sur les phénomènes de débordement du Vallat des Eyssarettes en aval de l’opération jusqu’à son rejet dans l’Arc. Ils mentionnent uniquement la cartographie figurant au PPRI, sans permettre d’évaluer précisément l’influence de l’élévation du niveau exceptionnel des eaux de 10cm tel qu’il résulte du calcul simulé, notamment aux abords des propriétés bâties. Aucune mesure préventive en ce qui concerne le reprofilage du Vallat n’est évoquée.

D’autre part, nous nous permettons de revenir sur le contexte administratif de ce dossier : la modification du PLU ayant validé la création de la ZAC de l’Héritière se trouve actuellement annulée par décision du tribunal administratif, de sorte qu’en l’état actuel du dossier, la ZAC n’a aucune existence légale.

Le plan de masse, auquel nous nous sommes opposés, ne propose aucun des éléments de qualité de vie soutenus par notre association ; le positionnement actuel du bassin de rétention consomme de façon inutile un espace privilégié particulièrement visible des voies principales de circulation. D’autres solutions de rétention des eaux pluviales auraient pu être présentées, notamment par la multiplication de bassins de taille plus réduite, l’augmentation de section des conduites d’eaux pluviales, la rétention enterrée effectuée directement sur les parcelles, l’aménagement de noues. Autant d’éléments qui auraient pu être pris en compte préalablement à l’établissement du plan d’urbanisme.

Enfin, nous avons été particulièrement surpris de relever dans le dernier rapport INGEROP d’octobre 2013 les réserves formulées quant à la modélisation informatique réalisée à l’aide du logiciel Mike-Urban, développé pour des milieux urbains, pour lequel il est mentionné explicitement : « on atteint les limites du modèle car la situation hydraulique met en jeu de nombreux ruissèlements de surface ». Si ce modèle est inadapté, alors que les ouvrages collecteurs sont actuellement sous-dimensionnés, que doit-on présumer de la situation à venir ?

En conséquence nous tenons à formuler, par la présente, toutes nos réserves quant au bien fondé de l’étude présentée, établie sur un projet actuellement dans un état de réalisation hypothétique, disgracieux en entrée de ville et de plus inadapté aux simulations décennales et centennales, notamment en regard des répercussions en aval de la ZAC.

Souhaitant que notre contribution reçoive toute votre attention et soit portée in-extenso au registre d’enquête, nous vous prions d’agréer, madame la Commissaire, l’expression de nos sentiments respectueux.

 

William Vitte

Président de Ventabren Demain

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2014 VENTABREN DEMAIN - All Rights Reserved
Powered by WordPress & Atahualpa